La veille de la Toussaint

Issue de l’ancienne fête celte de Samain qui célébrait le retour de la saison froide, la nuit de Halloween était, selon la légende, propice aux sorcières.

Les enfants se déguisent en fantômes ou en sorcières et sonnent aux portes des maisons, en criant : Trick or Treat (un sort ou un bonbon). Ils se réunissent ensuite pour des jeux avec des pommes, des noix ou des noisettes.

Le Jack-o’-lantern

Le soir de Halloween, des citrouilles grimaçantes éclairées de l’intérieur par une bougie sont placées aux fenêtres. Auparavant, ces lampes étaient faites avec des navets ou des betteraves.

Leur nom viendrait d’un Irlandais, Jack, trop avare pour mériter le paradis, et chassé de l’enfer par le diable à qui il avait joué de mauvais tours. Il fut ainsi condamné à errer sur la terre avec sa lanterne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *