Qu’est ce qu’un « proxy » ?


Quand vous tapez sur le clavier une adresse sur le Web, du type http://, votre requête voyage sur les réseaux téléphoniques jusqu’à l’ordinateur concerné, qui s’empresse de vous renvoyer la page demandé. Le temps est évidemment proportionnel à la distance parcourue (mais pas seulement : l’encombrement des lignes est un autre facteur). Voilà pourquoi votre fournisseur d’accès à Internet installe dans ses locaux, un « proxy » : énorme mémoire dotée de milliards d’octets (gigaoctets) de disque dur, où sont « stockés » les sites les plus visités.

Ainsi, en France, presque une fois sur deux, les pages que vous visités n’ont pas fait le tour du monde ! Cela fait gagner un temps précieux à vous et à votre fournisseur, qui n’a pas besoin de faire véhiculer 500 fois par jour la même demande.

Laisser un commentaire 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *