L’anorexie chez les adolescents

Anorexie

Des dizaines de milliers d’adolescentes souffrent d’anorexie. Elles mettent leur vie en danger, en se laissant mourir de faim.

Refuser de manger jusqu’à mourir de faim, risquer sa santé, maigrir à en avoir le corps décharné et famélique. Comment en sont-elles arrivées là ?

Cela a commencé par un simple régime, pour perdre quelques kilos, et a succédé à l’obsession de perdre toujours plus, et n’a pas cessé. Ces « grèves de la faim » sont parfois accompagnées de boulimie (manger n’importe quoi, n’importe quand, suivi de vomissements pour éviter la prise de poids). L’anorexique, même squelettique, continue à se trouver grosse.

L’anorexie mentale, qui se traduit par un refus de manger, vient généralement à la puberté et touche surtout les filles (neuf cas sur dix). Par peur de la féminité et de la sexualité, dépendance à l’égard des parents… l’ados se donne l’illusion de maîtriser son corps, en contrôlant son alimentaton, de dominer ses envies et son existence, d’échapper à l’emprise de ses proches.

Le portrait de l’adolescente brillante à l’école, active, n’est pas un cliché. C’est très souvent un enfant modèle. La mode elle aussi est responsable, au travers du culte de la minceur.

Laisser un commentaire 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *