Le lierre en pot

Lierre en pot

Les différentes espèces de lierre se développent facilement en pot en intérieur.

Le plus répendue est le lierre Hedera helix :

  • Comment le reconnaître ?
    Sur ses feuilles, on compte plusieurs lobes grossièrement palmés, de couleurs nuancés, du vert tendre au jaune ou blanc crème. Les tiges sont assez dures et sont pourvues de racines adventives qui s’accrochent facilement.
  • Comment le planter ?
    Le lierre apprécie beaucoup l’humidité, plantez-le alors dans un mélange de terrau, placez-le dans un pot assez large. Lorsque les racines traverseront le pot par le trou de drainage, il faudra le rempoter. La plante supporte aussi bien l’ombre, que le feuillage. Placez le pot près d’une fenêtre, mais loin du radiateur.
  • Un support adapté
    Utilisez des tuteurs (baguettes de bambou ou de bois). Piquez-les en terre autour du pot en répartissant les tiges, en formant une pyramide ou autre.
  • Entretien
    Du printemps jusqu’à l’automne, vous lui donnerez, chaque quinzaine, de l’engrais liquide (de préférence) dilué dans de l’eau. En été, vaporisez son feuillage, cela évitera à la plante de se dessécher entre deux arrosages. Plongez-la de temps en temps dans une baignoire ou une bassine. En hiver, il lui faut de la lumière et de la fraîcheur (attention au radiateur).
Laisser un commentaire 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *