Comment bien choisir son réfrigérateur ?

Bien choisir son frigo
Table des matières
  1. Quelle est l’utilité d’un réfrigérateur ?
  2. Quelles sont les différentes familles de réfrigérateurs ?
  3. Des dimensions adaptées aux besoins du foyer
  4. L’enjeu énergétique lors du choix du réfrigérateur
  5. Un choix qui doit s’effectuer en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire
  6. La question cruciale de la ventilation d’air
  7. Attention au bruit

Quelle est l’utilité d’un réfrigérateur ?

Qu’on l’appelle réfrigérateur, frigo ou bien encore frigidaire, du nom d’un célèbre appareil développé par General Motors, le concept est celui du froid réfrigéré permettant la conservation d’aliments divers comme les fruits, légumes, champignons, viandes, ou bien encore les produits laitiers et autres boissons. Si l’appareil est courant de nos jours, et depuis bien longtemps déjà, rappelons que son apparition dans les foyers a fait office de véritable révolution, permettant un changement important de nos habitudes alimentaires.

Quelles sont les différentes familles de réfrigérateurs ?

Lorsqu’on parle de réfrigérateurs, on distingue généralement quatre grandes familles d’appareils :

  • le réfrigérateur standard : les réfrigérateurs standards sont ceux comprenant une seule porte, qu’il s’agisse d’appareils de type armoire ou sous plan.
  • le réfrigérateur congélateur : cette famille englobe les réfrigérateurs dotés d’un freezer qui n’est pas isolé, ainsi que ceux disposant d’un congélateur en compartiment séparé ou avec une porte distincte.
  • le réfrigérateur multiporte : cette famille fait référence aux modèles dotés d’au moins trois portes, dont deux sont dédiées au congélateur.
  • le réfrigérateur américain : relativement imposants, les réfrigérateurs américains se caractérisent par leurs doubles portes verticales, et leur fontaine à eau à laquelle s’ajoute parfois un distributeur de glace.

Des dimensions adaptées aux besoins du foyer

S’il y a bien un aspect auquel les acheteurs prêtent attention lors de l’achat d’un réfrigérateur, c’est celui des dimensions et de la contenance. Il n’est pas rare de craquer pour un modèle imposant, dès lors qu’il rentrera dans la cuisine. Disposer d’un modèle présentant de grandes dimensions permet de conserver une quantité importante d’aliments frais. L’enjeu est important pour les familles nombreuses. Généralement, une personne seule se contentera d’une capacité inférieure à 250 litres. Un couple aura besoin de 250 à 300 litres. Trois personnes ont généralement besoin de 330 litres, tandis que les familles nombreuses opteront pour des capacités supérieures à 330 litres.

L’enjeu énergétique lors du choix du réfrigérateur

Avoir un gros réfrigérateur peut être rassurant pour les acheteurs qui verront dans la capacité de stockage un élément déterminant. Mais attention à ne pas tomber dans l’excès, car plus un réfrigérateur est gros, plus il consomme. Or la facture d’un réfrigérateur, hors chauffage à l’électricité, constitue entre 1/5 et 1/3 de la facture énergétique d’un foyer. Si le réfrigérateur est si énergivore, c’est parce que la production de fraîcheur implique de grandes quantités d’électricité. Il est donc important, lorsqu’on achète un réfrigérateur, de bien étudier les étiquettes énergétiques. Celles-ci renseignent sur la consommation d’électricité nécessaire au fonctionnement de l’appareil. La notation s’effectue selon des repères allant de A+++ pour les appareils peu énergivores, à D pour les appareils très énergivores. Bien évidemment, le critère de la consommation énergétique doit s’analyser au regard de la capacité du réfrigérateur, car les appareils de grosse contenance sont comparativement plus gourmands que ceux dotés de dimensions réduites. Concrètement, cela signifie qu’un congélateur de 250 litres noté A+ ne consommera pas forcément davantage d’énergie qu’un modèle noté A+++ de 330 litres.

Un choix qui doit s’effectuer en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire

Un autre aspect à prendre en compte lors de l’achat d’un nouveau réfrigérateur est bien évidemment l’usage que l’on compte en faire. Bien connaître et comprendre son mode de vie et sa manière d’appréhender la cuisine, voilà qui est essentiel pour savoir vers quel type d’appareil il sera intéressant de se tourner. Les personnes ayant l’habitude de manger beaucoup de plats surgelés devront s’orienter vers des appareils dotés de grands espaces de congélation. Au contraire, ceux cuisinant des produits frais et des légumes auront plutôt intérêt à privilégier l’espace réfrigérateur avec de grands compartiments pour légumes.

La question cruciale de la ventilation d’air

Un autre point clé qu’il convient d’étudier lors de l’achat d’un réfrigérateur est celui de la ventilation de l’air. C’est en fonction de la façon dont l’air est ventilé dans le réfrigérateur que les aliments seront rafraîchis avec plus ou moins d’efficacité : à la clé, des enjeux sanitaires importants, puisqu’un appareil défectueux peut engendrer l’apparition de bactéries. Même chose au niveau de la consommation d’électricité, puisqu’un appareil mal ventilé produira du givre ; or, l’apparition d’un demi-centimètre de givre sur l’ensemble de la paroi augmente la consommation d’électricité de 25 à 30 %. Trois systèmes de ventilation existent :

  • l’air froid statique : c’est la solution la plus fréquemment employée pour les réfrigérateurs. La température de l’air varie selon la position dans l’appareil, plus on monte et plus l’air est chaud. A l’inverse, l’air le plus frais se situe en bas.
  • l’air froid brassé : avec ce système, l’air froid est brassé au moyen d’un ventilateur positionné à l’arrière de l’appareil. Il en résulte un air refroidi de façon homogène.
  • l’air froid ventilé ou no frost : c’est la solution employée dans les appareils de grande qualité. L’homogénéité de température est la norme dans le réfrigérateur. La circulation de l’air se fait correctement, ce qui permet d’éliminer rapidement l’humidité. Il n’y a donc presque pas de givre.

Attention au bruit

On n’y pense pas forcément, mais les réfrigérateurs sont des appareils relativement bruyants. Ce bruit est produit par l’air injecté pour le refroidissement. Si les fabricants semblent avoir pris conscience du problème en proposant des appareils un peu moins bruyants qu’autrefois, il sera difficile de trouver un réfrigérateur vraiment silencieux. Il est cependant possible de trouver des appareils proposant un volume sonore de 40 dB, voire même un petit peu moins dans certains cas. Certains modèles, généralement haut de gamme, s’approchent des 35 dB.

Laisser un commentaire 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *